Marron du Périgord

Rencontre avec Yves Amiguet, producteur de marrons à Villefranche du Périgord

Photo : Marron du Périgord

Racontez nous le Marron du Périgord

« Villefranche du Périgord est la capitale du marron en Dordogne. Le climat est propice aux châtaignes, il fait ni trop chaud, ni trop froid et un peu d’altitude (300 m !) pour une récolte mi septembre. En France il existe 5 bassins de productions de marron : l’ensemble Lozère, Cévennes, Gard; La Corse; Le Périgord; La Bretagne et le Var. Le label IGP pour le marron du Périgord va nous permettre d’être plus visible et de mieux exporter notre savoir faire. »

Photo : Marron du Périgord

Quelles sont les spécificités du marron du Périgord ?

« Chaque terroir fait un fruit différent, le marron du Périgord est donc à l’image de la Dordogne : rustique, fragile mais tellement bon qu’on a envie d’y revenir ! Les gens oublient souvent que le marron est un fruit frais, comme la pomme ou la fraise, il faut en prendre soin. Les variétés typiques du Périgord sont la Montagne,la Cassagne et la Goujaunac. Il y a aussi la Rousette, c’est le marron de Noël car c’est le plus tardif de la saison. Parfait pour déguster au moment des fêtes avec une volaille ! »

Photo : Marron du Périgord

Comment déguster le marron du Périgord ?

« Cru à l’apéro, comme des cacahuètes, et c’est bon pour la santé ! Le marron est un fruit excellent pour la santé. Dans un village reculé de Chine, j’ai entendu dire que les habitants ne se nourrices que de marrons, ils sont tous en super forme ! Mais j’aime aussi le marron en accompagnement d’une volaille, ça remplace les pommes de terres. Et bien sur, en dessert, une crème de marron !  »

Photo : Marron du Périgord

Monsieur Yves Amiguet
Producteur de Marron du Périgord Label Rouge
à Villefranche du Périgord

Photos : Union Interprofessionnelle Châtaigne Périgord Limousin

[ retour au menu ]

 

 

Partager ce contenu :